On vous dit tout sur les primes CEE

image article fi

C’est quoi la prime CEE ?

La prime CEE, également appelée Prime Energie a été créée en 2006 dans le cadre de la création du dispositif CEE, faisant référence au certificat d’économie d’énergie.

L’Etat avait en effet contraint les fournisseurs d’énergies (les obligés) à la récolte de certificats d’économies d’énergies, obtenus grâce à la rénovation énergétique des habitats.

Après le protocole de Kyoto, le dispositif des CEE a été mis en place afin d’atteindre les objectifs fixés.

Permettant aux foyers de réduire leur consommation énergétique, cette prime donne la possibilité aux particuliers de financer une partie de leurs travaux d’économie d’énergie.

Pour l’obtention de ces primes, FiENERGIES à travers son service Simply Fi Aides, se fixe comme objectif d’établir et d’appuyer les demandes d’aides pour le compte du client.

Zoom sur l’évolution des CEE

Par période de 4 ans, de nouveaux objectifs sont fixés par la pouvoirs publics aux “obligés » concernant ces CEE. La cinquième période des CEE débute au 1er janvier 2022

En avril dernier, les offres Coup De Pouce CEE ont fait l’objet d’un arrêté publié au Journal Officiel.

Ces évolutions concernent :

  • La suppression des offres à 1 euro
  • La réduction de certaines bonifications
  • La fin des offres coup de pouce sur le remplacement des anciennes chaudières à gaz par une plus récente et performante

Pourquoi mettre fin à certains Coup de Pouce CEE ?  

Les offres Coup de Pouce CEE à un euro, font partie des mesures d’incitation à la rénovation énergétique, les plus efficaces. Alors pourquoi y mettre fin ?

Selon le gouvernement, la suppression des offres à 1€ est un moyen de lutte contre les fraudes à la rénovation énergétique. Les abus ont augmenté depuis l’apparition de ces offres. En les réduisant, le gouvernement espère diminuer le nombre de fraudes (pallier cette situation). Selon la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, il s’agit d’un moyen de responsabiliser les ménages français. Elle estime qu’en participant au financement des opérations de leurs travaux d’amélioration énergétique, les ménages seront plus exigeants vis-à-vis de la qualité des prestations fournies par les prestataires.

Pourquoi les primes CEE baissent ?

Les pouvoirs publics ont fixé de nouveaux objectifs aux obligés (les vendeurs/fournisseurs d’énergie) sous forme de volume d’énergie à réaliser.

Mais alors, qu’est ce qui va changer ?

Premièrement, une hausse des objectifs. Le volume global d’obligations d’économies d’énergie à réaliser progresse légèrement, autour de 2.400 KWh (+12,5% par rapport à 2018-2021) Une hausse de 12,5%.

Le 1er janvier 2022 marque également la fin de certains privilèges, notamment dans le chauffage et l’isolation. Ces aides appelées « Coup de pouce » pourraient être doublées pour les foyers les plus modestes.

Pourquoi l’exécutif a-t-il prit ces mesures ?

Bien que ces aides soient utiles voire indispensables pour les foyers les plus modestes, elles sont à l’origine de nombreux débordements. Ainsi le gouvernement souhaite instaurer de réelles solutions pour diminuer ces fraudes.

De plus, le marché des CEE est actuellement en état de surproduction, le volume de CEE étant plus conséquent que la demande.

Pour inverser cette tendance, le gouvernement a limité à 25% la part des bonifications et des « Coups de pouce ».

L’entourage de la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, affirme qu’il est important de mettre un terme aux arnaques/abus/dérives afin de responsabiliser les Français.

Concernant le « Coup de pouce » isolation des combles et planchers, celui-ci est d’actualité jusqu’à la fin du mois de Juin, cependant ses forfaits seront diminués de moitié.

Une mesure critiquée…

Les mesures prises par le gouvernement ne favorisent pas les professionnels dans le secteur de la rénovation énergétique. Certaines décisions évoquées plus tôt viennent impacter leurs activités.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin